Interventions du CCCD auprès des différents paliers de gouvernements

Imprimer

L’étendue et la portée des enjeux dont traite le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) avec les autorités fédérales, provinciales et municipales ne cessent d’augmenter. Le rapport trimestriel du CCCD propose un résumé de ces questions et les classe en fonction de leurs effets potentiels sur votre entreprise.

Retail Matters

Cliquez ici pour lire le rapport du Printemps 2017

flag report

Le budget du gouvernement du Canada, déposé le 22 mars dernier, comporte deux « victoires » importantes pour les membres. Premièrement, le gouvernement fédéral maintient le seuil de minimis au niveau actuel de 20 $. Cela assure aux détaillants canadiens de profiter de règles de jeu équitables face à la concurrence des commerçants en ligne étrangers. Deuxièmement, le budget a confirmé que le gouvernement fédéral avait bien entendu les préoccupations du CCCD à propos de la mise en œuvre des nouvelles dispositions relatives aux congés parentaux et du besoin exprimé par les membres d’avoir davantage de certitude sur cette question, maintenant que les congés peuvent être prolongés sur une période de 18 mois. Le gouvernement a confirmé que les prestations actuelles d’assurance-emploi pourront être réparties sur la période prolongée à un taux mensuel inférieur, contrairement à la proposition initiale, qui aurait permis aux parents de diviser leur congé parental en plusieurs blocs. Si elle avait été retenue, cette proposition aurait provoqué de graves perturbations dans les opérations des détaillants.

Le regard tourné vers l’avenir, le CCCD concentrera ses efforts sur plusieurs dossiers importants, notamment celui des modifications apportées aux normes d’emploi en Alberta, en Ontario et au Québec. Le CCCD prend également une part active à plusieurs dossiers liés aux accords commerciaux – de la mise en œuvre de l’Accord économique et commercial global (AECG), entre le Canada et l’Union européenne, aux négociations à venir avec les États-Unis et le Mexique sur la réouverture de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), en passant par les discussions sur l’élargissement des relations commerciales avec la Chine et l’élaboration d’une stratégie proactive pour gérer les réglementations provinciales en matière de recyclage des textiles.

De plus, le CCCD redoublera d’efforts pour obtenir la réduction des frais d’interchange et ramener ainsi les taux canadiens plus près des taux observés dans d’autres marchés, notamment en Europe.

Archive de rapport